Selon des chercheurs grecs, le pancréas artificiel limite nettement les épisodes d’hypoglycémie et d’hyperglycémie chez les patients atteints d’un diabète de type 1. Grâce à un capteur du taux de glucose sanguin, le pancréas artificiel mime en continu l’action des hormones hypoglycémiante (insuline) et hyperglycémiante (glucagon). Un système défaillant chez les patients atteints d’un diabète de type 1. Mais à quel point l’utilisation de ce…

Lire la suite